Baton de Manioc ou Bôbôlô (Cameroun – Gabon)

Ingrédients
Manioc (placali)
feuille de bananes
feuilles d’attiéké
ficelles de ménagère

Description

Eplucher et laver le manioc avant de le faire tremper à l’eau froide pendant 4 à 5 jours en renouvelant régulièrement l’eau.

Les tubercules doivent être bien molles avant de les retirer de l’eau. Égoutter les tubercules, les ouvrir en deux (2) dans le sens de la longueur et retirer la partie centrale. Presser pour extraire le maximum d’eau, puis piler la chair. Prélever la pâte (ou alors prendre la pâte de placali) et la rouler pour obtenir des bâtonnets de 7 à 9cm de longueur et 2 à 3cm de diamètre selon vos goûts. Déposer le bâtonnet sur la longueur d’une feuille d’attiéké, laisser 2cm à chaque extrémité, rabattre, rouler puis ficeler avec les ficelles de ménagère. Mettre les feuilles de bananier dans le fond la marmite, poser les bâtonnets de manioc sur les feuilles et ajouter de l’eau.

Puis laisser cuire à la vapeur pendant 1h30min

Le bâton de manioc se garde plusieurs jours sec dans la feuille de banane. En écrasant moins la pâte de manioc, on obtient des miondos fins bâtonnets plats d’environ 1cm de large et 25 cm de long. Pour les attacher, on en colle deux. Les miondos accompagnent beaucoup de plats, mais plus spécifiquement le Ndolè.

Et bien d'autres recettes à découvrir:

Leave a Reply